Longue est la route

Publié le par leblogdeserge.over-blog.com

Il est un blog que je me fais un devoir de scruter avec les yeux d’un sourd, celui de mon ami Stéphane.

Non pas que j’adhère particulièrement à sa prose d’un point de vue philosophique, non pas que je tente de m’ériger en censeur, mais simplement parce qu’après un dialogue franc et parfois viril, chacun d’entre nous avons pris des engagements l'un envers l’autre.

Et c’est cet engagement, Stéphane, que je voudrais te rappeler, parce que je crois qu’à la lumière de notre polémique tu dois être en mesure de moduler tes propos.

Tu publies en date du 22 janvier 2009 un article demandant que l’état d’Israël et ses dirigeants soient traduits devant un tribunal pénal pour crimes de guerres, cet article écrit à chaud pendant l’opération « plomb durci » traduit autant une émotion mal maitrisée que les préjugés que ta famille politique entretien par rapport à l’état d’Israël.

A la promesse de rééquilibrer votre position j’aimerais souligner quelques incohérences dans le texte.

Je passerais outre l’effet de rhétorique sous forme d’appel à la civilisation propre à tout texte à caractère démagogique pour plonger dans le cœur du propos.

Tu parles du renforcement du droit international, thème universel s’il en est, mais qu’en est il de cette prétendue universalité pour les autres crimes commis de par le monde souvent au nom de l’idéologie de ceux que tu défends.

Ton propos ne peut avoir de sens que s’il s’applique partout sans distinction de race ou de religion, sans opportunisme politique, j’aimerais trouver ce même élan d’altruisme et de compassion dans des textes édités par le NPA concernant les autres situations de guerre dans le monde et autrement plus meurtrier.

Il ne peut être que simplificateur voire simpliste de dénoncer « l’agression » israélienne sans en donner le moindre mot sur la cause ou au moins, si vous refusez les « circonstances atténuantes » sur l’origine de celle-ci, ne pas le faire revient à dire qu’il s’agit d’une guerre déclenché sans aucun motif autres que de tuer des « pauvres palestiniens » or 8.000 roquettes sont tombés avant cette opération sur le territoire israélien ce qui aurait mis à bout de la patience bien des régimes.

Et tu as raison à la violence doit répondre la justice, et je me demande qu’elle peut être la sentence réservé aux « Nazislamistes » déclencheur de cette réaction, par votre tribunal de la morale des peuples, les jugerez vous coupables du malheur de leur peuple, en ayant perpétré un crime avec préméditation.

En effet seuls les tribunaux sont en droit de juger si il y a crimes de guerre, et à ce jour tout les effets de propagandes, les mises en scènes et les mascarades que nous avons dues subir avec la complicité active des médias complaisants ce sont révélées être des ballons de baudruches.

L’article cite ensuite la déclaration des droits de l’homme, superbe texte en effet porteur de notions totalement inconnues du Hamas, ce qui est une ironie puisque tu entends leurs faire bénéficier de dispositions dont ils combattent le bien fondé avec virulence.

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ».

Non pour le Hamas tout les être humains ne naissent pas libres et égaux en dignité et en droit, dans son délire mystique l’islam a inventé le statut de Dhimmi qui fait une distinction digne de l’apartheid entre musulmans et autres croyances du livre, puisque les païens ou reconnus comme tel ne sont pas aux yeux de l’islam des êtres humains.

Non pour le Hamas la fraternité n’existe pas au vu des milliers de morts ou disparus dans la bande de Gaza, tous appartenant au Fatah, depuis la prise du pouvoir des nazislamistes en juin 2006.

Oui j’adhère avec toi à la notion de primauté de la hiérarchie a accordé entre la protection des individus et la protection des peuples, ainsi a aucun moment je ne lis dans ce texte la nécessaire notion de protection du peuple palestinien contre ces dirigeants responsable de crime de guerre entre autres pour avoir installé leur quartier général dans les sous sol du service pédiatrique d’un hôpital, s’être servis d’ambulance afin de procéder à des transports de troupes et de matériels, avoir installé des sites de lancement de missiles dans les écoles et dans des zones sur-urbanisées, s’être servis de lieu de culte comme entrepôts d’armes, s’être servis de civils et en particulier d’enfants de manière volontaire et délibéré dans des zones de combats, avoir entretenu l’amalgame entre combattant et population civile en demandant à ces soldats de ne pas revêtir de signes distinctifs…

Mais le plus grave des crimes de guerre du Hamas porte sur la responsabilité qu’il endosse dans le déclenchement de l’opération en rompant unilatéralement une trêve qu’il avait lui-même signée, en procédant durant toute la durée de la sois disante trêve à des tirs de missiles sur le territoire israélien, à avoir prémédité et spéculer sur le nombre de mort civils au sein de la population palestinienne et cela afin de mieux servir son idéologie totalitaire.

Ce texte « cyclopique » entend ensuite demander la mise sous la protection des instances internationales du peuple palestinien, sachant que l’opposition la plus farouche provient du Hamas comment comptez vous leur imposer ?, la crise humanitaire qui a suivi l’opération a démontrer que le Hamas ne désire pas de contrôle international qui ne lui permettrait plus de continuer les détournements de nourriture, de marchandises et d’argent.

D’ailleurs le revirement qu’ont effectué les organisations humanitaires opérant à Gaza, et qui se complaisaient jusqu'à présent dans un mutisme béat et qui aujourd’hui commence à avoir un autre regard sur l’organisation terroriste.

Je suis plus que d’accord qu’il faut absolument arrêter la saignée, le crime permanent perpétré sur ces fous de Dieu ou plutôt ces fous tout court, qui considère qu’un enfant israélien de Sderot n’a pas le droit à une vie normale.

En tuant des civils israéliens au nom de Dieu, du Djihad mondialiste, le Hamas fait saigner l’humanité et les principes humanitaires dont vous vous réclamez, vous imaginez benoitement que le Hamas lutte pour le droit du peuple palestinien à disposer d’une terre, la est l’œuvre de votre angélisme, le Hamas lutte pour l’instauration d’un califat et pour la suprématie de l’islam dans le monde, taxer moi de délire paranoïaque et ensuite allez lire leur charte tout cela est marqué en toutes lettres.

Vous pensez à toutes les victimes ?, ou sont les mots de compassions envers les victimes juives du terrorisme aveugle, les bus éventrés et les corps déchiquetés, rien à aucun moment vous n’y faites allusion, alors qui est sous entendus quand vous mentionnez « toutes les victimes » les assassinats et tortures entre gangs palestiniens, les violences faites au femmes et à leurs dignités dans la bande de gaza, les enfants embrigadés et portés en première ligne des combats pour servir de martyrs à la propagande, alors oui en cela je vous rejoins il s’agit bien de victimes de la guerre, et le seul criminel s’appelle le hamas.

Vous prétendez vouloir construire les prémices d’un droit pénal international, sur quelles bases, la charia ?, comme tente de nous l’imposer Kadhafi et amadhinejad à Durban II !!! Votre conscience de laïc ne se trouve t’elle pas en contradiction ? Aveugle votre souffrance vous ouvrira les yeux, car vous êtes vous mondialiste les prochains sur la liste, le Hamas prône aussi un mondialisme acharné mais sur la base de l’islam uniquement, à ce titre tout comme les juifs avant, il vous combattra jusqu'à votre mort, et votre comportement irresponsable et démagogue aujourd’hui trouvera ainsi un bien triste aboutissement.

Quant à votre dernière phrase je pense que l’auteur était sous l’effet conjugué de l’alcool et de la drogue car pour écrire sans s’étouffer :

Et ensemble, un jour, nous pourrons rendre hommage au peuple palestinien pour tout ce qu’il a apporté dans la défense des libertés humaines.

Il faut donc se rappeler le long combat du peuple palestinien pour les libertés humaines depuis sa « création » en 1967, entre autres :

- Terrorisme permanent de 67 à 73
- Assassinat d’athlètes israéliens à Munich en 72
- Mise à sac du Liban
- Tentative de renversement du roi de jordanie
- Campagne d’explosion dans les bus et les rues des villes d’israel
- …

Et tout cela pour combien de prix Nobel ?...

Publié dans France

Commenter cet article