De l’ego à l’utile.

Publié le par le blog de serge.over-blog.com

 

couronneEn 2012 auront lieu les élections législatives qui suivront l’élection présidentielle, les français e de l’étranger, comme tous les autres voteront, Israël qui dispose d’une communauté française très importante es dans la 8ème circonscription des français de l’étranger regroupant les communautés françaises de l’Italie, Malte, Saint-Marin, Vatican, Chypre, Grèce et de la Turquie.

 

Au regard de l’importance en nombre des français en Israël cette élection revêt une importance fondamentale pour la communauté juive française.

 

L’enjeu est immense, il s’agit de gommer les divergences de la communauté afin que celle-ci envoie à l’assemblée nationale un député qui sera sensible au rééquilibrage nécessaire de la politique étrangère de la France.

 

Cette mobilisation à de forte chance de se révéler payante l’importance numérique des français vivant en Israël dans le collège électoral de la circonscription lui donne un poids prépondérant dans le résultat de l’élection.

 

Israël a besoin d’appui solide en France afin de contrebalancer la propagande outrancière et souvent odieuse des lobbys pro palestiniens, parlementaires démagogues en tête.

 

La chance qui se présente ne pourra se concrétiser que si nous arrivons à réunir deux conditions préalables, une très forte mobilisation de la communauté française vivant en Israël consciente de l’enjeu et de la chance qui se présente, et, la non dispersion des voix due à une pléthore de candidats.

 

En ce qui concerne la mobilisation tous les candidats doivent se mobiliser afin de promouvoir l’acte civique de vote, et l’inscription sur les listes électorales dans les consulats et les ambassades doit dès aujourd’hui devenir la priorité des actions à mener.

 

Il est fondamental que la proportion du sous collège israélien gagne en importance sur l’ensemble des autres collèges et permette de faire élire à lui seul un parlementaire qui prendrait en compte les intérêts et la sécurité des français d’Israël, répondant à une problématique unique.

 

Cette circonscription à très nettement votée a droite lors de la dernière présidentielle,  Royal, 9 320 ; Sarkozy, 13 407, et les faibles chiffres de participation me conforte dans l’idée de la prépondérance et le poids des français d’Israël dans le scrutin à venir.

 

Le deuxième condition est encore plus importante, il s’agit de partir à la bataille électorale en bon ordre, et donc de limiter les actes de candidature, or un grand nombre d’acteur de la communauté juive, fort de leur remarquables actions en faveur de celle-ci ont multiplié les déclaration d’intention et les candidatures dans les derniers jours.

 

Souvent les programmes sont proches voire similaire, et la sincérité des uns et des autres ne peut être mise en doute, des vies de dévotions espèrent être demain couronnées d’un siège à l’assemblée, prolongement logique d’après eux des actions difficilement menées dans l’adversité sur le terrain.

 

Il est à craindre que loin d’un débat d’idées, la situation tourne très rapidement au pugilat d’ego, et de ce fait la communauté juive perdrait cette chance unique par la division, de s’attacher un parlementaire véritablement concerné par le relais de l’image d’Israël dans l’hexagone.

 

Il sera toujours possible aux adversaires de cette démarche purement communautaire d’arguer que cela n’est pas le rôle du député des français de l’étranger de défendre les intérêts du pays dans lequel se trouve son électorat, mais dans ce cas précis en défendant les positions de l’état démocratique d’Israël le député sert les français qui y vivent en renforçant par son action, leur sécurité.

 

Il est donc urgent que les candidats communautaires s’entendent sur l’organisation de primaires permettant de présenter un candidat unique face aux investitures nationales des grands partis, cette primaire doit faire ressortir la personnalité qui sera jugé la plus digne de représenter les français d’Israël à l’assemblée nationale.

 

Les primaires pourront aussi permettre aux candidats qui y participeront de mettre en place une plateforme politique commune créant ainsi une dynamique forte et cohérente face aux mastodontes politiques ne proposant que la prolongation de leurs luttes hexagonales pour apporter une réponse à la une problématique bien plus complexe.

 

Ces primaires seront donc aussi l’occasion pour les votants de participer à l’élaboration de la plateforme commune et donc « coller » au plus près de leur préoccupation le programme de leur candidat.

 

Puisque les urnes doivent désigner un vainqueur faisons en sorte que celui-ci ait à cœur les intérêts de la communauté juive, car au-delà de sa circonscription c’est toute une communauté qui se sentira enfin réellement représenter.

 

Déjà des hommes se sont déclarés, M. Philippe Karsenty dont la lutte sans répit contre l’arbitraire et le parti pris des médias est remarquable, ou M. Gil Taieb, inlassable et extraordinaire bénévole au service exclusif de la communauté et d’Israël depuis de longues années, d’autres ne manqueront pas de rejoindre cette liste, il faut que tous s’engage à faire de la victoire commune un objectif prioritaire transcendant les questions de personnes et les egos.

 

J’en appelle à l’organisation de primaire dont le but est de faire ressortir un candidat commun sachant défendre au mieux les intérêts de la communauté française en Israël, protégé par sa présence à l’assemblée l’ensemble de la communauté juive française contre des attaques de plus en plus nombreuses, de plus en plus violentes, et devenir la passerelle entre Israël et la France, pour faire tomber un mur de plus en plus épais d’incompréhension, nous sommes devant une chance historique ne la gâchons pas.

 

Ces primaires d’un point de vue technique seront ouvertes à toute personne en possession d’une carte d’électeur à jour faisant mention d’un lieu de vote à l’intérieur de la 8ème circonscription des français de l’étranger.

 

Ne laissons pas nos divisions servir nos « amis mous » voire nos ennemis, mobilisons-nous, unissons-nous !!!

Publié dans France

Commenter cet article

raphael 11/04/2011 10:18


C'est vrai que Gilles Taieb est un vrai sioniste, un organisateur impeccable et un type bien... et il faut le faire savoir
D'un autre côté ... Philippe Karsenty a une expérience du monde politique français et international, une expérience des médias (français, européens, israéliens, ...) l'habitude des contacts à haut
niveau, bien introduit dans les organisations juives européennes et américaines, .... et a montré une pugnacité dans des combats concrets face à des formidables adversaires .....
(entre organiser la Tsedaka et affronter France Télévision, ils ne jouent pas dans la même division : l’un est en champion's league et l’autre joue en 4° nationale de l'Ile de France... ;-)


Yigal 28/03/2011 09:53


Vous avez raison Serge, vous avez parfaitement raison et je suis entièrement de votre avis. Mais je pense que c'est un voeu pieux. D'ici les elections, il se présentera encore quelques candidats...
"Primaires" dites vous ? "Connais pas" vous répondront les autres... "Pas besoin, MOI je sais, MOI je suis le meilleur ! MOI je vais gagner...!!" Et ca c'est une attitude typiquement juive !
Regardez ce qui se passe en Israel, les bagarres journalières entre partis. En France aussi ce qui se passe au CRIF et ailleurs (il n y a plus qu'une minorité de français qui "parle" CRIF
aujourd'hui.... ) Et aux USA !!! Tous nos ennemis parlent de "Lobby juif" ha, la, la... quel lobby ? il est ou ce lobby que j'aille le voir ?? Ne dit-on pas que 2 juifs ont 3 avis ??? Et c'est ce
qui fait la force de nos ennemis...!!! Haval !!