Comment n'y avais je pas pensé ?

Publié le par leblogdeserge.over-blog.com

Depuis le temps que je cherche.

Enfin toute cette réflexion ne sera pas demeurée vaine, j’ai trouvé, aujourd’hui ma théorie va révolutionner le monde.

Je m’inscris dans la droite ligne des grands inventeurs, la roue, l’électricité, le téléphone, le coca cola… sauf que moi, en plus, j’apporte la paix au monde !!!

Méthodologie simple et cohérente, recherche empirique, tâtonnements, dévouement et dénuement.

Le Bernard Palissy du phénomène de société, j’aurais pu bruler jusqu'à mon dernier meuble pour alimenter la cheminée de mon esprit, qui fumait comme jamais.

Mais comme de bien entendu seul le résultat compte, Eureka, Archimède aurait été fier de moi.

Première étape définir ma cible, l’électricité sans fil, la voiture à eau, la pierre philosophale, et mille autres projets s’entrechoquaient dans mon esprit, puis une lumière, un éclair, une inspiration, réussir la ou les esprits les plus brillants ont échoués : vaincre la connerie humaine.

Vaste programme, d’autant plus que voila un moment que les écuries d’Augias n’ont pas été nettoyées, mais motivé par l’envie de laisser une trace indélébile dans l’histoire j’attaquais le problème a bras le corps.

D’abord il me fallait identifier un angle d’attaque, une multitude pouvait convenir, mais rapidement il se fit une évidence, quoi de plus con qu’un antisémite ?

Des types ayant été capable de réfléchir pendant 2000 ans à la meilleure façon de pourrir la vie des autres, méritent sans aucun doute une mention spéciale, mon choix fut donc une manière de leur rendre hommage.

Après tout bientôt grâce à mon invention ils auront disparus alors essayons d’en profiter un instant encore, ce moment de réflexion et d’analyse va rendre hommage au meilleur du pire du cerveau humain.

D’abord les grands noms, les penseurs, les philosophes, les théoriciens de la connerie, de tout temps, sans notion d’espace ou de sanctuaire, l’antisémite sut se développer et s’épanouir.

Dans l’antiquité d’abord, les saint sont fournis un gros contingents à la cause, ne retenons que saint Paul ex-juif, qui lui savait ce qu’il y avait d’haïssable chez les juifs tellement il ne put s’empêcher de se détester lui-même, et aussi Saint Augustin, qui sans doute meurtri de porter un prénom aussi ridicule se vengea de ses parents en opérant un transfert sur les juifs (frères ainés du monothéisme), et en déclarant à qui voulait l’entendre, ils furent nombreux à l’époque mais aussi par la suite, qu’il fallait pour le bien de la chrétienté en massacrer un maximum.

Eux détestaient les juifs pour des bonnes raisons, forcément, d’abords ils avaient tué le Christ, détestable, ensuite ils massacraient de jeunes enfants dans des crimes rituels, en plus ils pratiquaient des métiers que l’église réprouve, l’usure en particulier, et puis la dépendance sanitaire vis-à-vis des médecins juifs…

Il y a aussi l’antijudaïsme lié à l’expansion de l’islam, eux pas très surs de leurs, trop neuve, doctrine, n’ont pas osé, dans un premier temps seulement, l’appel au meurtre, mais dans leur génie créateur on inventé « le dhimmi », en gros cela ressemble à un homme, cela à la couleur d’un homme mais ce n’est pas un homme !!! Pourquoi parce qu’un homme digne de se nom reconnait Mahomet comme prophète.

Un peu plus tard encore, on vit l’antisémitisme économique, les champions de la théorie, entre autre le titre est convoité, Ferdinand d’Aragon, Isabelle la Catholique (bientôt Sainte, curieux comme l’histoire tousse !!!), et dans notre douce France le très bon roi Philippe le Bel, alors eux c’est autre chose ce qu’ils veulent en priorité c’est remplir les caisses, la technique est bonne, on dit il vous reste 24 heures pour partir mais vous pouvez prendre ce que vous voulez, après impôt.

Remontons encore le temps, « les lumières » ont eu leurs heures sombres, le meilleur : Voltaire, adulé, encensé, le bon et généreux Voltaire ne voyait pas de contradictions à se battre pour l’innocence de Calas et celle du chevalier de la Barre à appelé à la persécution des juifs, clairement à ses yeux on ne pouvait être juif et innocent (concept repris par d’autres avec succès 200 ans plus tard).

L’article traitant du sujet dans le « dictionnaire philosophique » ne laisse pas de doute « « C'est à regret que je parle des Juifs : cette nation est, à bien des égards, la plus détestable qui ait jamais souillé la terre. », tout cela pourquoi parce qu’il haïssait l’église, et par voie de conséquence ceux sans qui elle n’existerait pas : les juifs, ouf que ne ferait on pas pour justifier sa haine !

Après il y eu l’antisémite marxiste, pourfendant la finance juive, le capitalisme juif, l’entreprise juive, héritier de la haine des usuriers, pour eux, qui furent très souvent juif, le juif symbolise l’argent, les juifs sont riches et exploite le peuple, le juif est l’obstacle majeure à la propagation de la révolution collectiviste.

N’oublions pas l’antisémite nationaliste, le juif est cosmopolite, il est une ethnie dans la nation, une cinquième colonne, la justification de la défaite, un métissage honni, le juif empêche la nation de développer des notions de pureté de la race.

La preuve de tout cela c’est l’obsession du juif à s’assimiler à l’environnement dans lequel il vit.

Quand la connerie devient barbare on arrive au nazisme, alors la on est dans le sous homme, c'est-à-dire comme un homme mais en dessous !, et on reprend le tout dans une sorte d’un package de la connerie dont le prix est tellement bas qu’il a réussi à séduire des millions de gens.

De la barbarie à l’ignominie il apparait maintenant l’antisémitisme islamique, plus rien à voir avec l’originel déjà traité, dans celui la le juif est spoliateur, voleur, massacreur, oppresseur…

Mais en fait ce qu’on reproche aux juifs c’est surtout d’avoir donné à l’humanité, parmi ses plus grands noms, Maimonide, Christophe Colomb, Einstein, Marx, Rockfeller, Woody Allen…

Alors si vous reconnaissez des gens que vous pouvez ranger dans les catégories décrites voici la substance de ma solution :

CONVERTISSEZ-LES !!!

La conversion de masse au judaïsme est la solution à tous les problèmes de l’humanité.

Les catholiques ne pourront plus haïr les juifs pour avoir tué Jésus puisqu’étant eux même juif, il s’accuserait.

Il n’y aurait plus de crimes rituels puisque tout les enfants étant juifs, et que ceux-ci ne concerne que les enfants non juifs.

Il n’y aurait plus d’usure puisque aucun juif ne fait appel au crédit car par définition il est riche.

Plus de complexe de légitimité philosophique, tout le monde épousant le même texte plus de querelle quant à celui qui est plus vrai que l’autre.

Plus besoin d’expulser les juifs de nulle part puisqu’ils seraient partout chez eux.

Plus besoin d’attaquer les juifs pour atteindre d’autres religions puisque il n’y aurait plus d’autre religions.

Tout le monde serait riche, puisque tous les juifs sont riches.

Tout le monde aurait du talent, puisque les juifs envahissent la littérature et le cinéma.

Tout le monde passerait à la télé puisqu’il n’y a que des juifs à la télé.

Il est évident que pour être comblé il faut être juif donc j’encourage tous ceux qui vivent sur ces préjugés à faire connaissance avec nos meilleurs rabbins, la dream team de la conversion, afin de rentrer dans le cercle des juifs maitre du monde.

Publié dans France

Commenter cet article